La boulangerie Mamiche à Paris (11e arrondissement) s’est engouffrée dans cette tendance et propose pâte à pizza, pâte brisée et feuilletée à la vente, ainsi que de la farine, des pains bun ou à hot-dog ainsi que du granola maison. Et pour le même prix que des marques de la grande distribution :

Mamiche sur Instagram :

Mamiche sur Instagram

A la boulangerie d’Aubigny en Vendée (85), Chloé et Jérémy Pasquier proposent quant à eux des kits complets pour cuisiner en famille : kits pains au chocolat, croissants, brioches, pains burger pour 8 à 10 euros les 10 portions. Constatant une baisse de 30% du chiffre d’affaires et au vu de la situation où les familles sont réunies à la maison, cette idée leur a permis de satisfaire sa clientèle :

Boulangerie Pâtisserie d’Aubigny sur Facebook:

Boulangerie Pâtisserie Aubigny

A la Régalade à Angers (49), le boulanger fournit le fond de tarte, une poche de crème pâtissière et des fraises françaises pour réaliser une tarte aux fraises maison. Le pack est à 5,95 euros pour la tarte aux pommes (8 pers), 19,75 euros pour la tarte aux fraises. Il a également des kits pour les burgers maison, les biscottes et les pâtes prêtes à l’emploi.

Boulangerie-pâtisserie La Régalade sur Facebook :

Boulangerie La Régalade

Les baguettes pré-cuites font aussi fureur au fil des semaines, comme ce fut le cas dès le début à la boulangerie de Benoît Castel à Ménilmontant à Paris (20e) qui a commencé par vendre des petits sachets de pain frais à finir de cuire chez soi, composés de 10 pains à 5 euros.

A Mortagne-au-Perche, dans l’Orne, la boulangerie L’Instinct Gourmand (61) a pensé à la meilleure solution pour réduire les trajets extérieurs tout en vendant en quantité du pain aux clients : la baguette précuite puis surgelée qui n’attend que la fin de cuisson chez le client. Il a même filmé les différentes étapes de la fabrication :

Une réussite car le lendemain, 40 de ses baguettes précuites ont été vendues, au même prix qu’une tradition cuite.

L’Instinct Gourmand sur Facebook

Aymeric Vavasseur, de la boulangerie PapaGâto à Bricquebec dans le Cotentin propose la même chose à la commande :

La boulangerie PapaGâto sur Facebook

Boulangerie PapaGatô

Cette crise sans-précédent a bouleversé la vie de tout le monde, et la perspective de déconfinement laisse place à toutes les hypothèses quant aux habitudes d’achat des clients : vont-ils revenir et acheter comme avant, ou bien ce retour au fait-maison va-t-il se poursuivre ? La modification de l’offre a été salvatrice pour certains boulangers qui ont fait au mieux pour compenser leur baisse de chiffre d’affaires, mais nous ignorons encore dans quel état d’esprit seront les consommateurs après le 11 mai. Peut-être que la vente de produits de base ou de kits se rajoutera pour de bon à l’offre en boulangerie, tant dans les villes et que dans les campagnes.

Lê Thi Mai Allafort