Imprimer Envoyer par mail

Pour se mettre au vert…

La boulangerie durable cherche à protéger la santé et l’environnement. GALLOSI ALEXANDRE

Le rendez-vous incontournable de la boulangerie-pâtisserie mise cette année sur le développement durable. La tendance éco-responsable irrigue les allées du salon et permettra aux visiteurs de se mettre au vert… en plein cœur de Paris.

Le salon Europain ouvre ses portes du 11 au 14 janvier au Parc des expositions de Paris, Porte de Versailles. Le rendez-vous des boulangers, pâtissiers, chocolatiers s’implante cette année sur la capitale pour accueillir ses visiteurs. Sur cette édition, qui promet encore une fois d’être riche en émotions, les organisateurs font le pari de la proximité et de la convivialité pour séduire les artisans et les entrepreneurs de tous bords. Ces deux valeurs chères à l’artisanat devraient donc transpirer au gré des stands, des démonstrations, des conférences et des concours prestigieux qui sont avant tout des occasions de faire de belles rencontres (professionnelles, il va de soi…).

Espaces thématiques

Mais cette édition 2020, encore plus que les années précédentes, est marquée par une volonté d’engager la profession vers davantage de responsabilité environnementale. Circuits courts, farines labellisées, céréales anciennes, panification bio, pâtisserie naturelle, emballages compostables, équipements écologiques, nouveaux concepts de restauration, lutte contre le gaspillage… sont autant de sujets que vous pouvez approfondir en particulier sur les espaces Forum (conférences) et Lab (démonstrations), avec une large palette d’intervenants engagés (meuniers, fabricants, artisans, entrepreneurs de la Food-Tech…). Sur la Scène Boulangerie & Snacking, des professionnels talentueux font la démonstration de techniques innovantes dans le cadre de masterclasses thématiques, en gardant toujours ce fil conducteur de l’alimentation durable. Voilà donc de la matière à inspiration qui devrait vous permettre de pérenniser votre affaire, tout en prenant soin de vos clients et des générations futures. Après le coup de chauffe des fêtes de fin d’années, c’est certainement aussi une bonne occasion de changer d’air !

A.T.

Une profession en mutation

Evoluant sur un marché en pleine croissance (+24,4% en 6 ans d’après CHD Expert), la boulangerie-pâtisserie est traversée par des forces profondes qui peuvent paraître contradictoires et même déconcertantes. On sent à la fois pointer un certain retour aux sources pour ce qui touche à l’aliment lui-même (restauration healthy, agriculture bio et paysanne, panification à l’ancienne…) et, en même temps, émerger des pratiques innovantes dans la manière de produire, de vendre et de conduire son affaire (digitalisation du fournil et du point de vente, quête de nouveaux territoires gustatifs, interconnexion des métiers…). Dans cette émulation collective, qu’on retrouve en particulier sur Europain, l’artisan peut trouver sa voie… loin de la standardisation. C’est peut-être là que se trouve son avenir.

Imprimer Envoyer par mail