Tremblez cocottes, lapins et autres cloches… Préparez-vous à une déferlante d’œufs, plus puissante que jamais, à Pâques ! Rond et rassurant, l’œuf est devenu un phénomène d’Instagram en janvier, en battant le record de likes (plus de 53 millions) sur une publication. Suivi par 10 millions d’abonnés, le compte « world_record_egg » visait à prévenir la dépendance aux réseaux sociaux à travers des visuels d’œufs en plein « craquage ». Une manière de sensibiliser les usagers aux risques digitaux avec un motif symbole de renaissance, plébiscité par tous les pâtissiers/chocolatiers qui continuent à faire de l’œuf l’une des vedettes de Pâques (voir en page 22 de ce numéro). Mais en 2019, l’œuf ne se contente plus d’apparaître sous forme de moulages.

Entremets ludique

Il se décline désormais en entremets, gourmand et ludique. Entre autres artisans, le pâtissier star d’Instagram, Amaury Guichon en propose une version chic, délicatement posée sur un nid fabriqué en brindilles de chocolat doré. Sous la coquille (tachetée de cacao) en fin chocolat blond à croquer : une mousse coco, un crémeux fruit de la passion, une compote de mangue et un financier amande. Le tout reproduisant un œuf (dur) de caille, jusque dans sa découpe. « Sa réalisation n’est pas si complexe à partir du moment où l’on a les bons moules », relève son créateur. Un bel hommage à l’œuf.

B.G.