C'est la rentrée, l'heure de chouchouter les bambins qui reprennent le chemin de l'école ! Quel que soit leur âge, ils sont souvent gourmands et au moins aussi sensibles que leurs parents à l'attention que vous leur portez. Une bonne raison de les attirer et de les fidéliser !

Idée n°1 : Proposez des produits adaptés Des produits qui plaisent aux minots et à leurs accompagnateurs. Si les premiers craquent sur le chocolat et les couleurs vives, les seconds vous seront reconnaissants d'avoir pensé aussi à la diététique et à la praticité. Un équilibre indispensable si vous voulez mettre en place une formule « goûter », par exemple (voir La Toque n°206, septembre 2011).

Idée n°2 : Placez les produits à leur hauteur Comme les grands, les petits sont attirés par les articles qui se trouvent sous leur nez. A ce titre, les bonbons proposés dans des tiroirs transparents sous la caisse sont une bonne idée. Comme le présentoir à sucettes accroché au mur, dans un coin passant.

Tout article présenté à hauteur d'enfant  le rend irrésistible.

Idée n°3 : Prenez soin d'eux A 4 ans, être appelé par son prénom par la boulangère est une grande source de fierté. Repartir avec une chouquette même si maman (ou papa !) n'a acheté que du pain, est encore plus valorisant. Et si, en prime, on reçoit un coloriage (il en existe des centaines, faciles à télécharger et imprimer gratuitement sur internet), tout le monde est comblé !

Idée n°4 : Couvrez-les de surprises Le clin d'oeil pour tout achat est assez simple à mettre en place. Vous pourrez en outre séduire les jeunes clients en disposant d'un stock de babioles (yoyo, crayon, balle sauteuse…), à ajouter dans le sac en cas de grosse commande ou d'achat de gâteau d'anniversaire.

Idée n°5 : Suivez le calendrier scolaire Pensez aux vacances et aux périodes d'examens : durant les premières, les petits sont plus disponibles (pour des cours de pâtisserie ou des concours) ; durant les secondes, les ados sont stressés et attirés par les petits plaisirs gustatifs. C'est le moment de montrer que vous vous intéressez à eux, en leur proposant des produits et animations spécifiques.

Idée n°6 : Organisez des jeux et concoursLes enfants en sont friands ! Par exemple, vous pouvez exposer sur une table différents types de farines, avec la liste de leurs particularités, en leur demandant de deviner de laquelle il s'agit. Ou proposer un concours de dessins à thème (le portrait du boulanger, la pâtisserie de leurs rêves…). Si ensuite le pâtissier peut créer un entremets qui y ressemble, vendu sous le nom du petit artiste, avec le dessin comme illustration, vous aurez réussi une belle opération de communication.

Idée n°7 : Invitez-les ! Les enfants sont curieux… Ils seront ravis et honorés de découvrir avec vous que les petits pains ne poussent pas dans les arbres. Une session de découverte de la fabrication du pain ou un cours de pâtisserie peut s'organiser, soit en gros lot d'un concours, soit en formule payante. C'est l'occasion de leur montrer, de leur faire sentir, toucher, goûter vos productions… et de leur permettre de mettre la main à la pâte. Nul doute qu'ils en garderont un souvenir inoubliable !

Entre couleurs vives et figurines ludiques, Arnaud Larher signe des créations « spéciales bambins ».

Ce qui plaît aux enfants Pour attirer les enfants côté produits, la recette miracle existe ! Leurs goûts sont immuables. Ainsi, en misant sur des couleurs vives, vous êtes sûr d'attirer leur regard. En modelant des visages rigolos, des animaux, des petites voitures et des princesses, vous allez les séduire… Et si en plus vous trouvez une idée ludique (gâteau puzzle ou oeuf en chocolat qui dissimulent une surprise), ils seront conquis !

2 bonnes raisons de prendre soin des bambins

1) Les enfants sont une cible marketing essentielle car ils sont prescripteurs dans leur entourage. En boutique, ils influencent les choix de leurs accompagnateurs et font souvent augmenter le ticket moyen. Et de retour chez eux, ils partagent leur enthousiasme.

2) Ils sont les consommateurs de demain, il est donc important de les ferrer tôt et de leur donner de bonnes habitudes de consommation (aller à la boulangerie plutôt qu'au supermarché). Les produits préférés des enfants deviennent leurs madeleines de Proust, qu'ils chercheront toute leur vie à retrouver. Et dégusteront, à l'âge adulte, toujours avec émotion.

par Cécile Rudloff (publié le 10 septembre 2012)