Idée n°1 : interrogez votre clientèle

Le magasin reste le lieu privilégié pour entrer en contact direct avec vos clients et évaluer leur niveau de satisfaction et leurs attentes, produits ou services, tout simplement en échangeant.

- Envie de connaître le ressenti de vos habitués sur une nouveauté ? Proposez le produit en dégustation et recueillez leurs réactions instinctives en temps réel, sans les presser.

- En interne, il s’agit de veiller à la bonne communication entre les équipes de fabrication et les équipes de vente, en contact avec le public, pour une remontée des informations sur les goûts ou la durée de vie des produits en magasin : « Un point clé », assure le pâtissier caennais Alban Guilmet.

- Si vous avez le temps et la motivation, il est possible de creuser un peu ces premières impressions « à chaud » en soumettant un questionnaire (court, impérativement !) à vos clients (voir encadré), sur tablette ou sur papier, quitte à mettre en place une urne en magasin pour le recueil des résultats. Attention cependant à ne pas trop multiplier ces opérations sous peine de lasser les visiteurs. Vous avez créé des liens avec certains clients sympathiques, disposés à répondre régulièrement à des enquêtes thématiques et participer ainsi au développement de l’entreprise ? N’hésitez pas à les insérer dans un groupe « test », petites attentions à l’appui à chaque sollicitation.

Idée n°2 : sondez votre communauté

Espaces d’interactivité, les réseaux sociaux ont mis en place des fonctionnalités pour accompagner les entreprises dans le développement de leur offre commerciale et de leur relationnel client. Le plus ludique : Instagram/Facebook propose toute une panoplie d’outils de sondage gratuits et intuitifs, associés aux stories, cet assemblage fun de photos et/ou vidéos. Une fois connecté sur votre compte, il vous suffit de cliquer sur l’icône stickers pour interroger vos abonnés. Trois options possibles :

- L’outil « sondage », qui permet de poser une question avec deux réponses au choix (à définir). Exemple : Pour le prochain pain éphémère du mois, vous êtes plutôt… Petit épeautre ou sarrasin ?

- L’outil « évaluation », qui offre à votre communauté la possibilité de signifier son degré d’approbation/adhésion à une question via un système d’étoiles (sur Facebook) ou en faisant naviguer un curseur en forme d’émoticône le long d’une barre de satisfaction (sur Instagram).

- L’outil « question », centré autour d’une interrogation, avec réponse ouverte pour les internautes. L’occasion d’ouvrir le débat sur un nouveau produit ou service. Vous pouvez insérer ces sondages dans vos publications et les relayer ainsi à l’ensemble de votre communauté ou par envois ciblés à certains de vos abonnés. L’avantage : un suivi en temps réel des résultats et la possibilité de les partager in fine pour un retour (apprécié) sur participation.

Idée n°3 : évaluez vos prospects

Vous souhaitez étendre votre panel de sondés pour prendre le pouls de votre zone de chalandise et évaluer par exemple le potentiel de nouveaux services/offres, comme un brunch le week-end ?

- Les événements/ animations, dans votre boutique (portes ouvertes, dégustations) ou hors magasin (salons, marchés), sont autant d’occasions d’échanger avec les visiteurs et de sonder le terrain.

- Astuce digitale : vous pouvez utiliser les groupes Facebook, créés par localisation ou centre d’intérêt, pour optimiser votre portée, en soumettant votre question/sondage à leurs membres. Dans ce cas, attention cependant à respecter les règles du groupe et à ne pas surjouer le marketing, sous peine de voir sa publication supprimée ou d’être tout simplement banni.

Barbara Guicheteau