Les étiquettes, un vrai casse-tête ! D'abord, il faut se conformer à la loi, ce qui demande un peu de gymnastique intellectuelle (voir encadré). Ensuite, trouver le bon support, qui ne glisse pas, s'adapte à tous vos présentoirs et ne se salit pas. Enfin, jongler avec l'ensemble de la gamme et trouver une solution pour disposer d'un affichage coordonné pour tous les produits, même les nouveaux, les saisonniers et les séries limitées…

Idée 1 : Propre comme un sou neuf Étiquettes cassées, dépareillées, raturées et même… souillées, les clients voient trop souvent un affichage qui n'est pas à la hauteur des produits décrits. • Faites le ménage : jetez les étiquettes qui ne présentent plus bien, lavez les autres. • En attendant une solution pérenne, confectionnez des affichages nets, au feutre (sans alcool) par exemple. Si votre écriture n'est pas parfaite, confiez cette tâche à quelqu'un de soigneux. • Si vous écrivez vos étiquettes à la main ou au feutre-craie, veillez à ce que le trait garde la même épaisseur et jetez le stylo dès qu'il montre des signes de faiblesse. • Chassez les erreurs d'orthographe ou de syntaxe.

Jouer avec les couleurs (ici, vert pour végétarien, rouge pour viande  et bleu pour poisson, à la boulangerieBouvier à Rennes - 35) peut aider vosclients à orienter leur choix.

Idée 2 : L'étiquette est un support marketing Comme n'importe quel élément de votre décoration, votre affichage parle de vous. • Assortissez vos prix au décor de votre boutique. Ambiance « à l'ancienne » ? Commandez des modèles « à roulette », qui vous permettront de changer vos tarifs à l'envi. Décoration contemporaine ? Misez sur le PVC coloré, dans des tons coordonnés. • Vous pouvez « signer » vos étiquettes en choisissant une couleur d'impression originale. Mieux, associez chaque produit à la personne qui le fabrique, en ajoutant, par exemple, sa photo. Un détail que les clients remarqueront à coup sûr, mais qui demande beaucoup de flexibilité !

Idée 3 : Supports professionnels ?Les fabricants d'étiquettes sont peu nombreux et leur offre n'est – de leur propre aveu – pas très innovante. Cependant, quelques nouveautés arrivent sur le marché :• chez Etiq-Etal, le site web www.etiq-etal.com permet de créer ses supports personnalisés. Et la gamme PVC se décline sous de nombreuses formes, comme les oeufs pour Pâques ou les coeurs pour la Saint-Valentin ;• LSM propose des modèles en PVC, avec un grand choix de couleurs et de polices de caractère. Il est possible de renouveler sa commande dès 10 étiquettes et d'en acheter des « vierges » pour anticiper les évolutions de gamme. En outre, cette entreprise a créé le « Clip'inox », qui s'adapte à tous les supports et prend peu de place en vitrine ; • Etiq Shop se place sur le créneau haut de gamme avec des supports gravés.

Certains logiciels de caisse, comme Crisalid, proposent une fonction« Etiquette », pratique pour fabriquer les siennes !

Idée 4 : Ou fabrication maison ?Vous disposez tous, désormais, d'un ordinateur et d'une imprimante… le matériel de base pour fabriquer vos étiquettes, les renouveler à l'infini à bas prix et oser toutes les excentricités. • Certains logiciels de caisse, comme Crisalid, intègrent la création de supports de prix. Un moyen simple de renouveler les vôtres sans quitter le magasin, • Sur des logiciels classiques comme Word, il vous suffit de créer un tableau qui reprend les dimensions des étiquettes que vous voulez créer. Inscrivez le nom des produits, leur descriptif, leur prix… Ajoutez un trait de couleur ou une image, et imprimez le tout sur du papier cartonné que vous pourrez glisser, après un coup de ciseaux, dans un support en plastique. Surtout, gardez votre document pour n'avoir à le créer qu'une seule fois et pouvoir le modifier à tout moment !

Ce que dit la réglementation• Pour le pain, un écriteau à proximité des produits (15 cm x 2,5 cm minimum) doit indiquer, pour les pains de plus de 200 g, le nom, le poids, le prix à la pièce, le prix de vente rapporté au kilo. Les lettres doivent mesurer 1 cm x 0,5 cm, le double pour les chiffres ;• En plus, une affiche blanche (40 cm x 30 cm) imprimée de noir doit indiquer les mêmes informations, pour toute la gamme. Les lettres doivent mesurer 2,5 cm x 1,5 cm. Cette même affiche, qui peut être réduite de moitié, doit être apposée en vitrine ;• Si vous donnez des noms fantaisistes à vos produits, vous devez aussi détailler, sur l'étiquette, leur descriptif ; • Si certains de vos produits sont décongelés (achetés surgelés ou surgelés maison), vous devez en informer vos clients à l'aide du logo « Freddy » ou « Igloo » ; • Les produits pré-emballés doivent comporter une étiquette indiquant la liste des ingrédients. Pour y échapper, pour les chocolats notamment, ne fermez pas vos ballotins.

par Cécile Rudloff (publié le 9 avril 2014)